Movement and Hyper-Modernity

Movement and Hyper-modernity

Ontem comentvamos sobre velocidade e movimento. Hoje vejo no blog Neo Nomade, da Yaz, um link para a conferncia do urbanista Franois Ascher, na “Universit de tous les savoirs”, falando sobre mobilidade nas sociedades hipermodernas. A conferncia, em Real Audio, para ouvir ou baixar, est disponvel no site do Le Monde.fr. Notem que tenho falado de “mobilidades fsica – transporte – e virtual – informao, medias” e que Ascher fala precisamente de “dplacement physique et virtuels”.

Trechos:

“La modernit a toujours eu indissolublement partie lie avec le mouvement, qu’il s’agisse du mouvement des ides, des biens, des personnes, des informations, des capitaux… Mais l’entre dans la ‘troisime modernit’ – c’est ainsi que Franois Ascher caractrise les volutions contemporaines suscite des dveloppements considrables dans les techniques de transport et de stockage (le stockage est le corrlat du mouvement) des personnes, des biens et surtout des informations. De fait, ces dernires jouent un rle central dans la dynamique de passage au capitalisme cognitif. (…) Franois Ascher utilise ce propos la mtaphore de l’hypertexte pour rendre compte de ce nouveau type de socit constitue d’une sorte de feuillet de champs sociaux (le travail, la famille, le quartier, etc.) qui ont chacun leurs propres valeurs et rgles sociales, et qui sont relis par des individus qui appartiennent simultanment ces diffrents champs. (…) Le mouvement joue donc un rle accru non seulement dans le fonctionnement de la socit, mais dans sa structuration, les individus passant sans cesse, physiquement ou/et virtuellement d’un champ de pratiques un autre, du travail au domestique, aux loisirs…, des collgues aux parents, aux amis, aux voisins, de la hirarchie l’amour, l’amiti, la solidarit, etc. Dans ce contexte, la possibilit de se dplacer, physiquement et virtuellement, devient une comptence de plus en plus centrale.(…)”